TEST – Sennheiser MM-550, le casque nomade

K2oniz 8 décembre 2012 1 commentaire (Participez !)
TEST – Sennheiser MM-550, le casque nomade

Je dois avouer que j’étais assez sceptique au départ pour tester ce Sennheiser MM 550. En effet, la marque nous fait payer le prix fort pour les fonctionnalités en plus mais surement pas pour proposer un niveau audio comparable aux modèles ayant un tarif similaire. Car oui, je vous le dit d’emblée, le HD650 du même constructeur proposé près de 50€ moins cher est presque un cran au dessus en terme d’écoute. Si celui a beau avoir une « signature » reconnaissable et parfois des basses qui partent en sucette, les oreilles sont, je trouve, mieux remplies et parfois le MM-550 a tendance à donner une impression de saturation et de quelques grésillements sur de rares morceaux. Après je chipote, mais je préfère dès l’intro vous dire ce qu’il en est.

Design et finition

Le MM-550 est excellent en ce qui concerne le design comme la finition. C’est allemand et ça se sent. Le casque est magnifique, sa forme est assez spéciale ce qui n’est pas pour me déplaire, je le trouve tout à fait plaisant, les oreillettes ornées de petites lumières et de boutons sont très agréables au regard. Seul petit défaut, sur chaque côté, l’arceau se finit par une forme triangulaire, et quand quelqu’un l’a sur la tête, je trouve ça un peu étrange, mais c’est une question de feeling.

Pour ce qui est de la finition, encore une fois c’est le top, comme la plupart des Sennheiser qui font mal au portefeuille. L’arceau tout en cuir parait solide, les attaches et les inscriptions sont toutes en métal et le reste qui est en plastique parait tout aussi durable. Mis à part les coussins en imitation cuir qui font vite chauffer les oreilles, je n’ai rien à redire, c’est un excellent produit. Ah si, peut être le clic des boutons qui aurait pu avoir une course plus longue pour un meilleur ressenti, mais comme d’habitude, je chipote.

La boîte comporte un câble pour brancher en jack le casque, un câble de rechargement, un adaptateur secteur, un adaptateur 6,3mm ainsi qu’un adaptateur pour les prises avion, assez rare chez certains constructeurs pour être souligné. Et le tout est plaqué or, s’il vous plait !

Confort

Le MM-550 ne propose pas la meilleure qualité audio de sa gamme mais répond néanmoins à une utilisation précise, une utilisation nomade. Plus de fils, des commandes disponibles depuis les oreillettes et réduction de bruit, on sent que le casque a été pensé pour ceux qui voyagent et qui bougent, et qui ne veulent plus des désagréments procurés par les casques classiques.

Premièrement, le sans fil en Bluetooth est un vrai bonheur, en tous cas pour moi qui ai l’habitude de me taper trois tonnes de fils entre le casque et les cartes sons externes. Ici, point de soucis, tout se fait sans problème, d’une simple pression tout est réglé. Il y a néanmoins un revers de la médaille, la batterie. Celle ci propose une autonomie correcte d’environ 10 heures, mais devoir la recharger est en fait un calvaire, on a tendance à l’oublier et à finir par tomber en panne, ce qui devient vite énervant. Mais Sennheiser a pensé à tout et nous fourni un petit câble Jack au cas où vous estimez que vous ne pourrez pas recharger la batterie.

Je passe à la deuxième fonctionnalité sur laquelle la marque allemande insiste fortement, c’est NoiseGuard, le réducteur de bruits intégré.
Pour tout vous dire, c’est la première fois que je teste une fonction de ce genre, même si je viens de comparer il y a quelques jours avec les QuietConfort de Bose. Et j’ai été finalement peu emballé par Sennheiser, un bon cran en dessous de son concurrent sur le marché des casques nomades.

Pour commencer, il faut savoir comme cela marche. C’est très simple: sur chaque oreillette, il y a un micro. Chaque micro va analyser les bruits ambiants et vous retransmettre des bruits opposés pour en quelque sorte faire opposition pour qu’ainsi vos oreilles ne les captent pas.
Dans l’absolu, l’idée est très intéressante. Mais dans la réalité, ça l’est moins. Je dois en effet avouer que j’ai été assez déçu, je m’attendais à une fonction presque révolutionnaire, mais c’est loin d’être le cas. Pour tout vous dire, je me suis amusé à mettre de la musique sur mes enceintes et à comparer une fois le casque sur ma tête avec et sans NoiseGuard activé. Les résultats sont vraiment peu convaincants, c’est à peine si je sens une différence. Par contre, assez bizarrement, une fois dans la foule, je le trouve bien plus efficace, sans pour autant que ça ne casse trois pattes à un canard.

L’audio

On en vient au point un peu plus technique. J’ai testé pas mal de casques, et dans cette tranche de prix, les deux références sont le HD650 et le K701 d’AKG, deux Headsets que je connais bien. Le premier est très signé, les aigus peu présents et le spectre est très déséquilibré, et manque parfois de finesse, mais pour autant sur certaines musiques il s’en sort admirablement bien. L’AKG c’est tout le contraire, très neutre, il remplit très bien les oreilles, mais manque de « fun » sur certains sons. Avec le MM 550, on est un peu entre les deux, même si je trouve que le spectre, à l’instar de son grand frère, manque parfois cruellement de détails, mais les basses sont en revanche plutôt équilibrées.

Mais pour les moins connaisseurs, cela relève à du chipotage, dans l’ensemble le son est très bon, au niveau des casques de la même gamme de prix.

Concernant le Bluetooth, sur de très bons formats de fichiers, on remarque une assez nette différence en ce qui concerne les détails du bas du spectre lorsque l’on compare avec le mode filaire. Et les basses paraissent aussi un poil moins saturées.

En film, il se débrouille très bien, les basses sont bien présentes mais ne prennent pas le dessus sur les voix et les bruitages, non vraiment, c’est un bon point, malgré, encore une fois, un manque de détails à certains moments.

Le gros gamer que je suis a testé en jeux, et peut vous dire qu’il est dénué d’intérêts, les bruits sont peu détaillés et tout parait un peu brouillon. Mais pour un casque qui atteint la perfection en jeu et qui est excellent (dans sa gamme de prix bien entendu, certains casques audiophiles coutent quelques milliers d’euros) en musique comme en film, il suffit de se prendre le fameux MMX-300 de BeyerDynamic, mon cadeau de Noël ! 🙂

Conclusion

15/20

Finalement, mon niveau de septicité reste le même, mes inquiétudes sont parties, mais c’est hélas de même pour mes espoirs.

Le MM-550 est digne de la marque tant sur le plan de la finition que de l’audio, qui m’a presque impressionné tant je m’attendais à pire. Le Bluetooth ne gâche pas tant que cela l’écoute musicale et se révèle à l’utilisation très pratique. Mais certains points m’ont déçu, le confort est un poil en dessous de mes attentes, les boutons du côté sont peu pratiques à l’aveugle et NoiseGuard est vraiment un cran en dessous de la fonction similaire proposée par Bose.

C’est un casque pensé pour les nomades, et c’est vraiment comme cela qu’il faut le prendre. Bourré de technologies et complété par un son très bon, je le recommanderais à ceux qui ne sont pas extrêmement exigeants en terme d’audio et qui ont les moyens, car à près de 350€, on passe quand même à côté d’excellents casques filaires.

Acheter le Sennheiser MM 550-X pour 299€ sur Amazon (livraison gratuite).

  • Patrice Boire

    Bonjour,
    Merci pour cet article bien fichu.
    Je suis un gamer et je voulais savoir si ce casque Sennheiser permet de converser avec des gens directement dans Arma3 par exemple comme tout casque de gamer ?
    Merci pour votre réponse.
    Patrice