Test Cyborg RAT 9 : Vaut-elle son prix ?

Slabre 8 mai 2012 6 commentaires (A votre tour !)
Test Cyborg RAT 9 : Vaut-elle son prix ?

C’est la première fois que je teste une souris de chez Madcatz et pour cette première je dispose sûrement de leur meilleure souris, la Souris Cyborg RAT 9. Si vous êtes un tant soit peu Gamer dans l’âme, vous avez sans doute entendu parler de cette gamme de souris plutôt spéciale. Nous allons voir tout ça point par point si cette souris vaut réellement son prix.

Une fois de plus je remercie LDLC pour le prêt de cette souris, je suis content d’avoir pu réaliser ce test car je ne savais pas du tout quoi en penser, et j’espère que mon avis vous aidera beaucoup si vous souhaitiez acheter une souris. C’est parti pour le test Cyborg RAT 9 !

Glisse / Ergonomie

Réservé aux droitiers, la RAT 9 dispose vraiment d’une prise en main très spécial, il suffit de voir les photos pour s’en rendre compte. Enfin du moins moi je peux vous le confirmer, passer d’une G9 à une RAT9 c’est pas du tout la même chose, bien que la courbure soit la même. Honnêtement, je préfère ma G9, tout simplement parce que la RAT 9 est divisé en plusieurs pièces et dans la main ce n’est pas agréable.
Cette souris pc est aussi appelée la souris mécano et c’est tout à fait justifié ! A l’arrière de la souris on trouve… un tournevis. Ce dernier va nous servir à changer le repose-doigt parmi 3 versions, et aussi changer l’angle de ce dernier afin de bien faire coïncider la position de son pouce :

  • Standard : Celui-ci est exactement de la même matière que la souris, c’est celui que je préfère le plus, parce que c’est le plus simple et celui qui me gène le moins…
  • Grip Edge : Il dispose d’une surcouche en caoutchouc avec des motifs rugueux pour une meilleure tenue, personnellement je le trouve désagréable et il n’agrippe pas plus que ça.
  • Wind Edge : Ce dernier est en « forme d’aile » fabriqué pour reposer son doigt… no comment sur celui-là, il très très mal conçu ! Impossible de faire trouver une position à mon doigt, et de toute façon, c’est un peu inutile.

On peut également, sans le tournevis, changer le repose-paume parmi 3 versions, avec la possibilité de pouvoir le faire glisser de façon à agrandir la souris, selon la taille de votre main :

  • Standard : Comme le repose-doigt, ce premier est comme le reste de la souris, et c’est aussi celui-là que je préfère, car c’est le moins gênant.
  • Heel Grip : Pareil, « Grip » pour sa surcouche de caoutchouc, toujours avec des motifs rugueux… pas très agréable sur la paume de la main, ça en est même dérangeant…
  • Hell Riser : Décidément les troisièmes versions n’ont pas de chance, elles sont vraiment mal conçus ! Ce Hell Riser est comme le standard… sauf qu’il est plus épais de 4mm. Pour le coup c’est réellement gênant et j’en vois pas du tout l’intérêt non plus !

Mais bon je dois avouer qu’à ce niveau là, la souris s’adapte à n’importe quelle droitier, qu’il fasse 1 mètre ou 2m50, mais elle n’excelle pas non plus.

Maintenant venons-en à la Glisse. Je ne vais pas trop mâcher mes mots non plus, heureusement que j’ai reçu en test en même temps un très bon tapis de souris (le test va suivre celui-ci), la qualité des patins n’est pas digne du prix d’achat de ce périphérique pc. Si je peux me permettre, je compare cette qualité à la Steelseries Kinzu V2 Pro Edition que j’ai pu tester et qui coûte 60€ de moins. La Kinzu est au-dessus de la RAT 9 sur ce point, j’ai l’impression que Madcatz a beaucoup misé sur sa clientèle et pense peut-être que ce ne sont que des gamers qui disposent de supers tapis… enfin je ne vois que ça pour le moment.

Souris Cyborg RAT 9

Maniabilité / Stabilité / Vitesse

La RAT 9 dispose d’un capteur « nouvelle génération » (d’après Madcatz) qui est appelé twin eye. Il a la particularité de lire chaque axe séparément pour une « précision extrême ». Je suis assez d’accord avec tout ça, encore faut-il trouver la bonne surface pour que le capteur fonctionne correctement. Sur le tapis de souris qui m’a été prêté, il y a une surface « speed » et « control », moi je préfère la surface control car je ne fais pas de grands mouvements, et évidemment c’est ce côté ou la souris a du mal… Cette surface est plutôt rugueuse et la souris ne fonctionne que quand elle veut. Des fois elle fait grève et on ne sait pas pourquoi…
J’ai aussi remarqué que le capteur accumulait beaucoup de poussière et que ça avait l’air de beaucoup le déranger.

Sinon la RAT 9 c’est un capteur de 6400 DPI… enfin c’est écrit ça sur le site officiel, mais quand je retourne la souris, c’est écrit 5600 DPI… M’enfin c’est pas bien grave –‘ Pour ma part 3000 DPI me suffise amplement !
C’est aussi une bonne accélération de 50G et elle peut parcourir jusqu’à 6 mètres/seconde. C’est sans grand intérêt pour moi mais je précise tout de même.

Globalement la souris est stable, mais comme tout à l’heure, la souris refuse de faire les actions demandées (par exemple seul l’axe y fonctionne) à certains moments… très mystérieux.

Ses fonctionnalités

La Cyborg RAT 9 est une souris sans fil : désolé mais je vais devoir critiquer cet aspect car après tout, nous sommes dans le monde du gaming. D’après moi, je ne pense pas qu’un gamer qui fait de la compétition va s’amuser à changer la batterie en pleine partie… parce que les batteries ne tiennent pas énormément. Je change minimum 2 fois par jour mes batteries, pourtant la souris se met en veille une paire de fois. J’aurais pu critiqué aussi le temps de réponse « sans fil » comparé à celui « filaire » mais là ce n’est pas le cas, le temps de réponse est de 1ms ! Mais je privilégie toujours les souris filaires à cause des batteries 🙂

Il n’empêche que le récepteur sans-fil/Dock rechargeable est tout de même appréciable. C’est lui qu’on branche au PC par USB et qui assure la connexion sans-fil. Sur ce petit objet on peut y ranger ses poids, et comme on dispose de 2 batteries, on peut en placer une en recharge pendant que l’autre est dans la souris.

Il y a un mode assez spécial que beaucoup vont considérer comme de la triche : le mode de tir de précision. On s’en sert globalement lorsque l’on dipose d’un fusil de précision. Lors de la pression de ce bouton, la vitesse de déplacement est très réduite et c’est ce qui nous permet d’être précis… pourquoi pas ! Juste en dessous de la molette il y a un bouton pour régler le DPI sur 4 niveaux, c’est aussi très pratique en plein jeu.

Au total, sans compter le clic gauche et droit, il y a 6 boutons programmables, et il est possible de basculer entre 3 profils différents en appuyant sur le bouton Cyborg.

Et c’est à peu près tout ce qu’il y a, mais il ne faut pas oublier le logiciel très complet qui permet à merveille de configurer tout ça… enfin je pense, je me sers très peu de tout ça ^^

Souris Cyborg RAT 9 Dock

Conclusion

Points Positifs

  • Les matières standards agréables
  • La possibilité de faire plein de réglages (en mode Bob le Bricoleur)
  • Le superbe temps de réponse sans fil

Points Négatifs

  • Le rapport/qualité prix
  • Des bugs inexpliqués
  • La durée d’une batterie
  • Des accessoires mal conçus et gênants

Ma Note :

11/20

Acheter la Cyborg RAT 9 pour 103€ sur Amazon !

  • ornella

    cc ^^ cette souris n ai que pour les droitier ? j aimerais l acheter mais je suis gauchere =(

  • Pingback: Les tests high-tech de la semaine #20 « Blog LDLC()

  • Kooniz

    Hey 🙂

    Très bon test, j’approuve totalement la note finale. Perso j’ai eu une RAT 7, j’ai depuis une Steelseries, la souris est morte au bout d’une semaine à cause d’un capteur vraiment merdeux et surtout c’est très gadget pour pas grand chose. Certes elle est belle, mais dans ce cas la la RAT 5 suffit amplement à 50€, c’est loin d’être une souris performante, simplement on vous fait payer les pièces de rechange. Dommage, car le principe est sympa, mais la qualité est pas au rdv et surtout je trouve la prise en main très moyenne, je ne me sens pas à l’aise dessus :/

  • Bibos

    Ils sont très fort pour faire croire aux jeunes que c’est un super produit mais en réalité…
    Tout est basé sur le visuel, mais les performances sont très mauvaises ! On nous fait croire que c’est une souris très précise mais en réalité il n’en est rien, plus on augmente les DPI et plus elle est rapide mais moins elle est précise, pour avoir un peu de précision il faut baisser les DPI au maximum et la encore ce n’est franchement pas terrible ! Et c’est pourquoi ils ont rajouté ce fameux bouton pour avoir plus de précision mais ce fameux bouton se contente de baisser les DPI au maximum et de ralentir la vitesse au maximum pour pouvoir avoir un peu de précision !
    En Réalité c’est une très grosse arnaque basé sur le visuel qui est par contre très réussi !
    J’ai acheté cette souris hier, et je pars cet après midi acheter une autre souris car c’est une très mauvaise souris qui nous ferais croire par son look moderne qu’elle est très performante mais en réalité c’est une très mauvaise souris.
    Je me suis fait avoir aussi, beau marketing mais produit de M….

    • K2oniz

      Oui c’est du marketing, après le capteur est dans l’ensemble précis, il faut savoir ce que veut dire DPI; c’est pour que le curseur soit plus ou moins rapide, rien à voir avec la précision. Une souris précise, c’est pas d’accélération, pas de décrochage, pas de soucis de reconnaissance de surface, etc plusieurs paramètres à prendre en compte, qui sont réglables sur certaines souris, comme le haut de gamme de chez Steelseries.
      Mais aujourd’hui tous les capteurs lasers haut de gamme sont précis, trop pour que l’Homme puisse y voir une différence. Ce sont les paramètres dont j’ai parlé plus haut qui changent vraiment quelque chose.