Bien choisir son hébergement web, point par point

Slabre 20 octobre 2015 2 commentaires (A votre tour !)
Bien choisir son hébergement web, point par point

Quel que soit votre projet web, choisir son hébergement n’est pas si facile. Il faudra tout d’abord mesurer ses besoins en termes de ressources et de trafic. En effet, un projet qui demande une grande capacité de stockage de ressources – vidéos, images et autres fichiers lourds – ou génère un trafic important ne demandera pas les mêmes capacités qu’un projet de blog qui laissera plus souvent place au texte. Comme la démarche du choix du serveur n’est pas des plus simples, cet article vous guidera pas à pas en définissant les trois points essentiels à prendre en compte.

Les différents types de serveurs

Il existe aujourd’hui trois types de serveurs dont la plupart des hébergeurs vous donneront accès sous forme de packs lors de la création de votre site. Par exemple, un hébergeur mutualisé sera idéal pour un site peu gourmand en ressources et en trafic. Il sera aussi une des options les moins onéreuses. Pour plus de contrôle sur votre hébergement, choisissez un serveur virtuel. Quand le premier est en quelque sorte un serveur partagé avec d’autres utilisateurs, le second offre un espace qui vous est réservé. Enfin, un serveur dédié, comme le NAS que j’ai testé dans cet article, sera la version qui offrira à son client un contrôle total : cette option consiste en fait à disposer soi-même de son propre serveur dont l’usager aura toute la charge.

Sécurité et protection de votre site

Selon le type de projet web que vous souhaitez lancer, un minimum de sécurité ne sera jamais de trop. En effet, si vous êtes en pleine création d’un site e-commerce par exemple, il sera nécessaire de fournir à votre site un certificat SSL, comme celui proposé par cet hébergeur web afin de rassurer le client sur la sécurité de ses données bancaires qu’il fournira lors des transactions d’argent. En plus de vous offrir une certaine crédibilité auprès des visiteurs, ce type de certificat vous assurera la protection de vos propres données face à de potentielles menaces externes.

Le temps de service : définition

Le temps de service, aussi appelé uptime, désigne le temps pendant lequel le serveur fonctionne sans interruption. Ainsi, avant de vous précipiter sur tel ou tel hébergeur web, il sera important de vérifier cette donnée qui attestera de la stabilité même du serveur. De cette manière, nous opterons pour le serveur dont le temps d’interruption est le plus faible car un serveur qui plante le moins possible rend votre site beaucoup plus crédible aux yeux de ses visiteurs et peut éviter aux sites de e-commerce une perte de chiffre d’affaires. Afin de mesurer le temps de service de votre site ou d’un serveur, il existe des outils en ligne prévus à cet effet, tels que celui-ci.

  • Bonjour, me conseilleriez-vous OVH, GoDaddy ou un autre hébergeur pour une migration de blog avec un nom de domaine et des frais d’hébergement pas trop chers?

    • Coco74

      Pour du pas chez mais limité dans les grands noms, je conseillerais kimsufi d’ovh (hébergement 1go, limité à 100 go de bande passante), c’est vraiment mini mini, mais ça suffit pour un petit blog sans trop de visites.
      Sinon, il y a l’hébergement perso d’ovh, un peu plus cher mais meilleur (100 go d’espace, bande passante illimité).
      Je conseillerais ovh par rapport à godady pour un site français. Car les serveurs sont en France, le service, le paiement etc aussi…
      Après il y a quelques hébergeurs comme par exemple evxonline qui valent le coup d’être achetés, plus petits, mais qualitatifs et à taille humaine.