[Avis] – Razer BlackWidow Ultimate de 2013

K2oniz 1 février 2013 3 commentaires (A votre tour !)
[Avis] – Razer BlackWidow Ultimate de 2013

Le mécanique, c’est depuis quelques temps l’argument phare des constructeurs pour leurs claviers gaming. Si ce type de frappe peut ne pas plaire à tout le monde, certains pourront en effet leur préférer des claviers à membrane classiques, il faut dire que la plupart des gens en ayant déjà utilisé pourront vous dire qu’ils sont partisans de cette technologie. Et je suis le premier à les rejoindre, je dois avouer que le mécanique, c’est un vrai gain en terme de confort. C’est pour cela que le vous propose le rapide test du clavier du moment, le BlackWidow de Razer, dans sa version Ulatimate (Bah ouai, chez Slabre, on fait pas les choses à moitié !). Si la première version de ce clavier ne date pas d’hier, la marque a renouvelé sa gamme de périphériques pour cette nouvelle année, et le BlackWidow n’a pas échappé à la règle. Reste à savoir ce qu’il vaut, sachant que Razer est une marque que je ne pas supporter d’habitude.

en-US_Razer_Blackwidow_Ultimate_Elite_Gaming_Keyboard_DHF-00733

En terme de design, comme d’habitude avec les produits de la firme, c’est le top. Si le lettrage est  assez étrange et parfois dérangeant, le reste du clavier est magnifique, tout en noir, simplement rétroéclairé d’un vert foncé, le combo étant parfait. Question finition, le gros défaut de chez Razer normalement, semble ici avoir été amélioré. Je ne suis bien entendu pas en mesure de vous dire précisément ce qu’il vaut dans le temps, mais en terme de finition, cela me parait un cran au dessus de ce qui se fait d’habitude, le plastique glossy est mate, tout semble solide, rien n’est creux, non, honnêtement, il semble y avoir eu des efforts de ce côté là.

Razer a décidé d’opter pour des switchs Blue pour son clavier mécanique. Il existe en effet plusieurs types de touches mécaniques, chacun ayant un atout… mais aussi un inconvénient. Et c’est tout à fait le cas avec les bleu: en bureautique c’est excellente, je n’ai jamais eu mieux. Les touches sont légères, avec un retour au milieu de la course permettant de ne pas frapper sur une lettre non désirée. Mais le gros point noir, c’est bien le bruit: les cherry Blues sont en effet extrêmement bruyants, ce qui peut vite devenir agaçant à la longue. En jeu, rien à redire, ça convient parfaitement, même si certains joueurs de FPS pourront préférer les switchs Red, beaucoup plus légers et demandant une pression moindre. Mais à chacun de peser le pour et le contre et de choisir en conséquence.

Pour le reste, la mise en place est assez facile, même si le logiciel Synapse est une véritable usine à gaz, vraiment pas ergonomique, bugué et vraiment mal foutu. La connectique est complète (USB, jacks, etc…), on retrouve des touches programmables et l’anti-ghosting est de 10 touches, ce qui me parait bien suffisant étant donné que nous n’avons pas plus de doitgs.

05328634-photo-razer-blackwidow-ultimate-2013

Pour conclure, je dirais que le BlackWidow Ultimate est le premier produit Razer qui me convient: l’esthétisme est parfait, la finition me parait très bonne et le confort de frappe est présent. Les deux seuls réels défauts seront les bruits occasionnés par les switch Blue ainsi que le prix. Car à 140€, il faut avoir de l’argent à dépenser, et même si le mécanique apporte un réel confort, j’estime que le BW Ultimate ne vaut pas son prix, malgré ses nombreuses qualités…

Assez Bon

Points positifs:

  • Design
  • Finition ?
  • Switch Blue
  • Complet

Points négatifs:

  • Razer…
  • Bruyant
  • Prix !!!
  • Je ne suis pas particulièrement fan des produits Razer en temps normal… Mais vu les commentaires sur ce dernier clavier il a l’air vraiment sympa

  • franchement j’aime pas 🙂

  • franchement j’aime pas